14 octobre 2010

Cire trudon à l'Armoire de Camille


Je suis très fière car depuis une semaine, vous pouvez trouver à la boutique les merveilleuses bougies de Cire Trudon. Je vous entends déjà : Qui c'est ça Trudon ????  Le frère de Cupidon ????? Pas du tout : alors, un petit peu d'histoire pour vous. En 1643, un marchand nommé Claude Trudon arrive à Paris. Par un heureux mariage, il devient propriétaire d’une boutique de la rue Saint-Honoré, dans le quartier de Saint Roch.

Épicier, il est aussi marchand-gressier ou cirier et fournit à ses clients des chandelles pour l’éclairage domestique et des cierges pour la paroisse. Les bougies sont fabriquées maison, chacun développant son savoir-faire. Au seuil du règne de Louis XIV, Maître Trudon crée ainsi une première pe­tite manufacture familiale qui portera son nom et fera la fortune de ses héritiers. Son fils Jacques devient à son tour un droguiste - cirier et entre dans le sillage de la cour de Versailles, en 1687, sous le titre d’apothicaire distillateur de la reine Marie-Thérèse, épouse du Roy.





La maison fournit la cour de Louis XIV, ainsi que les grandes églises de France.

La maison Trudon fournira Versailles jusqu’aux derniers instants de la mo­narchie : durant sa captivité, Louis XVI s’éclairera avec les chandelles de son ancienne manufacture royale de cire. Le blason et sa devise resteront cachés sous une couche de mortier afin d’échapper à la fureur révolutionnaire…
 
Grâce à la qualité de ses réalisations, la Maison de Cire Trudon survit à cette période agitée, de fin de l’Ancien Ré­gime à l’Empire. Elle survivra aussi, au siècle suivant, à l’ar­rivée du gaz pour l’éclairage domestique et à la naissance de la Fée Électricité ! La manufacture obtiendra même, en 1889, une médaille d’or à l’exposition universelle et d’autres récompenses pour l’intelligence de son savoir-faire, toujours aussi innovant.
Aujourd’hui encore, la Maison de Cire Trudon reste le fournisseur de cierges de nombreuses églises, comme l’église Saint-Roch à Paris, qui n’a cessé de brûler ses cierges depuis 1643…


 La manufacture importe les cotons les plus fins pour fabriquer des mèches dont la combustion est propre et régulière : les chandelles Trudon, si parfaites et blanches, brûlent longtemps, sans crépi­tement, elles ne tremblent ni ne fument ! Elles sont déjà le comble du luxe...


13 fragrances sont aujourd'hui disponibles à l'Armoire de Camille et sur la boutique en ligne dont une bougie de Noël nommée Nazareth et dont une partie de la vente (5 €) ira à la sauvegarde des Abeilles.


Absolument divine, comme une petite fiole de poison tout droit sortie d'un cabinet de curiosité, jetée là sur le sol et elle embaume votre intérieur. Un enchantement de poésie et d’espièglerie. 

 

Cire Trudon, surtout connu pour ses bougies d’exception, étoffe également sa collection avec un parfum d’intérieur déclinant les 10 senteurs best de la maison et présenté dans un flacon luxueusement ravissant qui ne se cache pas.


Vous trouverez aussi un coffret de Contes de Fées Parfumés. A lire à la lueur de la bougie… parfumez la pièce avec le spray afin d’être transporté dans l’univers de Sinbad le Marin, Jack le Haricot Magique, ou du Petit Chaperon Rouge.


Découvrez les beaux coffrets des odeurs Royales (Roi Soleil, Trianon et Mademoiselle de La Vallière) ou Impériales (L'Admirable, Empire et Spiritus Sancti),

Et enfin,  les superbes bustes dont ceux de Marie Antoinette, de Napoléon, de Louise et même, L'esclave de JB Carpeaux. Ces bougies décoratives sont moulées d'après des oeuvres originales exposées dans les musées français.


             

De très belles idées cadeaux pour un Noël qui n'est plus qu'à moins de 80 jours ...

Camille

Related Posts with Thumbnails