16 mars 2010

Ballade à Montmartre


Montmartre…







Que dire que seuls les moins de vingt ans ne connaissent pas déjà ?

Le fameux quartier pavé, qui se rit des coquettes à talons, semble habité de réminiscences des époques passées.

Quel délice de flâner dans la douce atmosphère de la butte Montmartre…

Petit village parisien coupé des turbulences urbaines, sa vie de quartier s’anime au cœur d’un cadre historique. L’imposante silhouette du Sacré Cœur ombre les ruelles du Marché Saint Pierre et les terrasses de cafés. La placette du Théâtre de l’Atelier est dépaysante, quand ce dernier vous accueille dans un décor de cinéma.

Les centaines de marches du célèbre escalier semblent vous emmener loin, très loin là haut. Les maisons de pierre, dévorées par le lierre grimpant, cachent leurs secrets derrière les volets. Sur le tableau noir que l’on croise en se promenant, s’écrivent des Je t’Aime à l’infini et dans chaque langue, pour ne jamais se lasser.

Et c’est impossible, justement. Depuis l’époque où le lilas s’accrochait aux fenêtres, Montmartre, de sa butte au quartier des Abbesses, n’a rien perdu de son charme et de son esprit bohême.

A l'affiche actuellement
Je l'aimais d'après le Best Seller d'Anne Galvada, Mise en scène de Patrice Lecomte
avec Le fabuleux Gérard Darmon accompagné d' Irène Jacob et et Noémie Kocker


L'histoire: Un homme, Pierre, d’une soixantaine d’années, dans une maison de campagne, seul avec sa belle fille, Chloé, que son propre fils à lui vient de quitter.
Mille morceaux éparpillés. Que Pierre va tenter de recoller…

Related Posts with Thumbnails